Modélisation › Dangers naturels › Compétences › geotest

 

Reconnaître où les processus dangereux se produisent

La modélisation des processus est une pièce maîtresse dans l’évaluation du danger et la planification des mesures, que ce soit à une échelle régionale pour la délimitation des périmètres concernés ou locale pour la protection d’un objet précis. Nous pouvons nous appuyer sur une large et longue expérience éprouvée de la modélisation. Nos prestations sont les suivantes:

Modélisation des chutes de pierres - où peuvent bien voler les fragments de rochers?

Les chutes de pierres et les éboulements sont des dangers importants pour les habitations et diverses infrastructures en particuliers les voies de communication. Dans les endroits critiques, il est essentiel de connaitre aussi précisément que possible les trajectoires potentielles, les énergies et les hauteurs des sauts des blocs. Nous pouvons calculer ces paramètres au moyen de deux logiciels:

 

  • Modèle GEOTEST Zinggeler (à gauche)
    Plus de 20 ans d’expérience et d’applications éprouvées dans de nombreux pays d’Europe ainsi que dans d’autres projets au Chili et en Afrique du Sud.
    Application:
    Modélisation synoptique à grande échelle (>100 km2) ; Fournit les trajectoires, les hauteurs maximales des sauts et les énergies.
    Points forts du modèle:
    Paramétrage des blocs selon trois axes ; Paramétrage simple et intuitif de la rugosité du terrain et de l’amortissement du sol ; Modélisation très réaliste de l’effet de la forêt
    Informations sur la modélisation 2D des chutes de pierres avec ROFMOD

  • Modèle RAMMS: rockfall (à droite)
    Un module de la série logicielle du SLF/WSL disponible depuis 2014 en version beta.
    Application:
    Etudes détaillées d’événements isolés. Fournit une large palette de résultats : hauteurs de sauts, vitesse, énergies, Barriers plots, plot des trajectoires 2D, analyse statistique, etc.
    Points forts du modèle:
    Possibilité de modifier les conditions initiales: le décalage, l’orientation des blocs, la vitesse initiale. Paramétrage des blocs très réaliste: nuage de points avec convexe hull.
    Approche complexe de l’interaction bloc –sol: slipping / scarring

Modélisation des laves torrentielles – savoir où et comment les laves torrentielles s’écoulent

Les laves torrentielles sont un phénomène naturel extrêmement dynamique, complexe et dangereux. Dans les alpes, étant donné le relief accidenté et le réchauffement climatique, elles constituent un danger naturel qui cause en permanence du souci aux autorités responsables. GEOTEST SA possède une grande expérience dans la gestion des risques liés aux laves torrentielles.

En complément à l’évaluation obligatoire du processus sur le terrain, nous appliquons le modèle 2D RAMMS dans le cadre de la planification et du dimensionnement des mesures de protection. Ce modèle soutient nos spécialistes dans l'évaluation du débit et du volume des laves torrentielles. Les paramètres calculés par le modèle tels que la hauteur et la vitesse d’écoulement, ainsi que la sollicitation dynamique permettent, entre autre, d’en déduire l’intensité du processus et le dimensionnement des mesures de protection.

Modélisation des coulées de terre: Jusqu’où le sol peut-il s’écouler

Le processus de coulée de terre est modélisé en deux phases:
Le logiciel SLIDISP calcule les surfaces d’arrachement à partir desquelles le logiciel SLIDEPOT calcule les surfaces d’étalement (dépôt).

  • SLIDISP calcule à l’aide de l’Infinite-Slope-Analysis la stabilité de la pente (facteur de sécurité F) pour chaque cellule de la grille du MNT Nous déterminons et digitalisons l’angle de frottement interne et la cohésion pour chaque surface géologiquement et pédologiquement homogène. Ces paramètres géotechniques jouent, avec la pente, un rôle prépondérant dans la modélisation.
  • SLIDEPOT est une application SIG qui calcule la zone d’étalement à partir des surfaces d’arrachement cartographiées ou calculées. Le programme calcule l’extension de la coulée sur la base de la diminution de la teneur en eau durant son déplacement. La teneur en eau contrôle en effet l’arrêt de la propagation. SLIDEPO détermine les chemins d’écoulement en considérant pour chaque cellule de la grille du MNT les 4 cellules voisines par pas de propagation. SLIDEPOT peut ainsi représenter avec beaucoup de précision, la direction d’écoulement de la coulée de terre contrairement à une simple approche ’’single flow’’.

Graphique: Les surfaces d’écoulements sont modélisées à partir des surfaces en rouge foncé (niches d’arrachement). Le nombre définitif de pas de propagation et par conséquent l’extension maximale est en général étalonné sur la base de coulées connues.

Modélisation des avalanches - Où les avalanches vont-elles se déclencher et avec quelle énergie?

Les avalanches constituent, aujourd’hui comme hier, le principal danger naturel en hiver et au printemps.

Les planificateurs, les responsables des voies de communication et les offices de tourisme veulent en permanence de meilleures prévisions et de meilleurs calculs.
Dans ce but nous offrons :

  • Les analyses de danger à l’aide des logiciels de simulation RAMMS (2D) et AVAL (1 D)
  • Le dimensionnement des ouvrages de protection
  • L’évaluation du danger lié à la pression nivale et aux avalanches pour les infrastructures touristiques
  • Le conseil pour la protection des ouvrages

Hydraulik 1D und 2D - Auf Hochwasser gut vorbereitet sein!

In flachen Gerinnen und Talflüssen treten durch wechselnde Gerinnegeometrien, seitliche Zuflüsse und Fliesshindernisse komplexe Strömungsvorgänge auf, welche die hydraulische Abflusskapazität bestimmen. Durch Anwendung unseres 2D-Strömungsmodells Hydro_AS-2D ermitteln wir für Sie die Abflusskapazität im Gerinne und die exakte räumliche Ausbreitung von Überflutungen unter Angabe von Überflutungstiefen und Fliessgeschwindigkeiten. Mit dem Strömungsmodell können wir Sie zudem für die Berechnung der Flutwellenausbreitung nach Dammbrüchen beraten. Bei Bauvorhaben im Gerinnebereich kann zudem der Einfluss der Bauwerke auf die Überflutungsgefährdung ermittelt werden.  Unsere Resultate prüfen wir ergänzend anhand des hydraulischen 1D-Modells HEC-RAS in Kombination mit Geländebegehungen.

Contact:

Robert Pfeifer
E-Mail

Thomas Scheuner
E-Mail

Fabian Dolf
E-Mail

Stefan Tobler
E-Mail

Annik Raissig
E-Mail