DĂ©tail des projets

Investigations du sous-sol des routes nationales

Remise en Ă©tat N1 & N8
Canton de Berne 2016 - 2034

Sous la direction de GEOTEST SA, les bases géotechniques, géologiques et hydrogéologiques en vue de l’aménagement et de la remise en état de 31 kilomètres de route nationale dans le canton de Berne ont été posées.

Les routes nationales suisses sont continuellement aménagées et réaménagées par tronçons sur mandat de l’Office fédéral des routes OFROU. Dans le cadre de la récente planification de tels travaux sur trois tronçons (Wankdorf - Schönbühl et Schönbühl - Kirchberg sur la N1, Spiez - Interlaken Ouest sur la N8), GEOTEST a créé les bases pour la mise en œuvre des mesures envisagées, et élaboré le concept de conservation de l’ouvrage. En outre, elle accompagne l’exécution des travaux.

Un concept exploratoire complet était par ailleurs nécessaire pour l’étude de référence. Pour que ces travaux d’aménagement de la N1 puissent être réalisés, il faudra élargir plusieurs ponts et édifier ou remplacer de nombreux murs de soutènement, sans compter la planification de nombreuses mesures d’accompagnement telles que des coupes de pente ou des murs antibruit. À cette fin, les données fondamentales géotechniques, géologiques et hydrogéologiques ont été recueillies directement sur et le long de la route nationale, et synthétisées dans plus de 60 rapports spécifiques présentant des conclusions et des recommandations techniques.

Le tronçon de la N8 le long du lac de Thoune livre les données hydrogéologiques et géotechniques de base pour le contrôle statique de plus de 50 ouvrages d’art et murs de soutènement. En outre, dans la section entre Faulensee et Leissigen-Ouest, des affaissements locaux de la route se produisent régulièrement depuis plusieurs années en raison du karst gypseux sous-jacent. La combinaison de sondages dynamiques, de carottage et de méthodes géophysiques (géoradar et sismique hybride) a permis de localiser la limite supérieure de la roche et les structures critiques au-dessous de cette route nationale très fréquentée, et de créer un modèle géologique du sous-sol qui servira à localiser les cavités karstiques. Les futures mesures d’assainissement pourront ainsi être planifiées et mises en œuvre de manière plus ciblée et plus économique.

Préparation des travaux de sondage.

Mesure par géoradar sur la N8.

Extrait du concept exploratoire pour la N1.

Pour pouvoir déterminer le contexte géotechnique, il a fallu planifier, accompagner et évaluer 94 forages carottés, 240 sondages dynamiques et plus de 100 analyses en laboratoire sur les trois tronçons de la N1 et de la N8.

haute de page