DĂ©tail des projets

RIE: glacier rocheux et permafrost

Mine d’Andina, Chili
Andes centrales, Chili 2017 - 2019

Pour assurer l’exploitation durable de la mine de cuivre d’Andina, l’une des plus grandes du Chili, une nouvelle halde minière est nécessaire. GEOTEST SA a examiné le glacier rocheux et le permafrost dans la zone de la mine et rédigé le chapitre correspondant dans le rapport d’impact sur l’environnement.

La mine d’Andina, qui appartient à Codelco, la société minière nationale du Chili, est l’une des plus grandes mines de cuivre du Chili. Afin d’assurer durablement l’exploitation minière selon des critères modernes, la modernisation de la mine à ciel ouvert et la réalisation d’une nouvelle halde minière – l’endroit où s’amoncellent et que sont stockés les matériaux stériles non exploitables issus de l’extraction du minerai – sont nécessaires. Ces aménagements doivent être réalisés en dehors de la zone de sécurité tracée autour des glaciers rocheux, qui comptent parmi les plus importantes réserves stratégiques d’eau potable dans le centre semi-aride du Chili.

GEOTEST SA et sa filiale Geotest Chile SpA, basée à Santiago du Chili, ont été mandatées par le maître d’ouvrage Codelco pour examiner scientifiquement les glaciers rocheux environnants et préparer les données pour le rapport d’impact sur l’environnement (REI). Plusieurs mois de travail sur le terrain ont été nécessaires pour réaliser les cartes, les sondages et les études géophysiques.

Effectuées à une altitude de 4000 m.s.m, ces opérations minières complexes ont présenté un défi logistique et physique hors du commun pour les 15 personnes sur le terrain.

En coopération avec le groupe de recherche sur le permafrost constitué autour du Prof. Martin Hölzle de l’Université de Fribourg, une estimation réaliste de la contribution en eau des glaciers rocheux aux processus hydrologiques de cette région montagneuse a finalement pu être réalisée. À cet effet, les géophysiciens de GEOTEST ont mesuré divers profils sismiques hybrides et géoélectriques, à partir desquels ils ont pu déduire l’épaisseur du glacier rocheux ainsi que sa teneur en glace. Les données météorologiques locales ont également été prises en compte dans la modélisation.

En novembre 2019, Codelco a finalement obtenu l’autorisation environnementale: les travaux de construction de la halde minière peuvent donc commencer. Il faudra 450 travailleurs et 36 mois pour mener à bien ce projet.

Les mesures géophysiques sont référencées à l’aide de sondages.

Les mesures sismiques et géoélectriques à haute définition fournissent des informations sur la composition du sous-sol.

L’environnement de haute montagne du massif des Andes place l’équipe de terrain face à des défis particuliers.

haute de page